Mardi 2 mai à 14H au musée d’Aquitaine : Vermeer et les maîtres de la peinture de genre par Fabrice Conan

photo-lesmardisdelart-vermeer

Vermeer, ou « le sphinx de Delft ». Cette expression, forgée au xixe siècle, a figé la personnalité de Johannes Vermeer (1632 – 1675) dans une pose énigmatique et solitaire. Cet ouvrage permet de découvrir que ce génie universel s’inscrivait dans un riche réseau d’influences, très loin du splendide isolement avec lequel il fut longtemps associé.

La scène de genre élégante hollandaise connaît son âge d’or vers 1650-1680. Cette peinture, mise en scène luxueuse d’activités qui n’ont de quotidiennes que le nom, permet à la République des Provinces Unies de s’affirmer face aux monarchies. Vermeer en est l’un des maîtres, aux côtés de Gerard Dou, Gerard ter Borch, Frans van Mieris, Gabriel Metsu, Pieter de Hooch… Ces peintres, actifs à Leyde, Deventer, Amsterdam ou Delft, ont eu connaissance du travail des uns et des autres. Leurs rapports alternent hommages, citations détournées, métamorphoses.

Vues de la sorte, les sublimations de Vermeer prennent un sens nouveau : celui de ses rejets et de ses admirations.

Inscription sur place possible…