Mardi 18 décembre à 14h00 – la fabrique du luxe

Mardi 18 décembre à 14h00 au Musée d’Aquitaine

La Fabrique du Luxe

par Fabrice Conan, historien de l’art

« Vendeurs de tout, faiseurs de riens », suivant la célèbre et peu amène sentence prononcée par Diderot dans son Encyclopédie, les marchands-merciers constituent l’une des corporations parisiennes les plus importantes au XVIIIe siècle.

À la fois négociant, importateur, collecteur, designer et décorateur, le marchand-mercier occupe un rôle majeur dans l’essor de l’industrie du luxe à cette époque. Personnage atypique, il entretient des liens dans la haute aristocratie et s’appuie sur un réseau international d’artistes comprenant les meilleures spécialités techniques et artistiques, qu’elles proviennent de Lyon ou de Chine.

Les marchands-merciers se trouvent au coeur d’un réseau à trois pôles : le commanditaire, l’artisan ou artiste et, phénomène nouveau à la puissance croissante, la « mode ». Aussi, pour se faire connaître et agrandir leurs réseaux, ils développent les mécanismes de la promotion publicitaire, avec le concours de dessinateurs anonymes ou d’artistes comme Boucher ou Watteau.

Dissoute durant la période révolutionnaire, cette corporation suscite encore aujourd’hui l’intérêt des historiens de l’art et d’un public toujours passionné par ces structures..

Du 29 septembre 2018 au 27 janvier 2019, le musée Cognacq-Jay organise la toute première exposition consacrée à cette corporation particulièrement codifiée et incontournable dans la diffusion de l’art et du luxe français.

Fabrice Conan vous présentera cette exposition, lors de la dernière conférence de l’année 2018…

L’inscription sur place est possible en arrivant 20 minutes avant le début de la séance