Du 4 au 6 mars : découverte du haut Moyen-Age entre Poitiers, Chauvigny et St Savin sur Gartempe

Un voyage au coeur du haut Moyen-Âge accompagné par Anne Embs, conservateur Monuments historiques

Poitiers et ses richesses

Poitiers se développe dès les III et IVe siècles, avec Saint Hilaire, le premier grand évêque de Poitiers (mort en 368) et docteur de l’Eglise. Il fait de Poitiers le centre du Christianisme en Gaule. Saint Martin sera son disciple. Sainte Radegonde, épouse de Clothaire 1er s’y réfugie et fonde le monastère Ste Croix. Charles Martel y repousse l’armée musulmane en 732. Appartenant aux ducs d’Aquitaine, elle est le centre d’un riche développement… 

hypogee-des-dunesL‘Hypogée des Dunes, ou hypogée de Mellebaude, exceptionnellement ouvert à notre groupe par Anne Embs, est un oratoire mérovingien installé vers le VII-VIII e siècle, au sein d’une ancienne nécropole romaine. C’est un lieu unique en Occident. Il renferme plusieurs murs peints, polychromes et un ensemble remarquable de sculptures et bas-reliefs.

bapt-st-jean-poitersLe baptistère saint Jean est réputé être le plus ancien monument chrétien d’Occident. À l’origine, le baptistère était une maison romaine, sa partie centrale ne fut aménagée qu’au IVe siècle dans le futur quartier épiscopal de la ville à proximité de la résidence de Saint Hilaire et de la future cathédrale.

nd-la-grande-poitiersNotre Dame la Grande   Eglise collégiale romane, elle possède une façade sculptée, chef-d’œuvre unanimement reconnu de l’art religieux de cette période. Elle se lit comme un livre d’images et raconte l’histoire de la Bible, celle des apôtres, de deux évêques et enfin, le Christ en Majesté. Les fresques de la voûte du choeur datent du 12e, les peintures de la nef et des bas côtés de 1851.

st-pierre-poitiersLa Cathédrale st Pierre fut construite à l’initiative d’Aliénor d’Aquitaine conserve des stalles du XIIIe et des vitraux extraordinaires du XIIe siècle. Elle fait suite à un premier édifice du XIe siècle, sûrement déjà de grande taille puisqu’il accueillit un concile en 1100. La cathédrale actuelle est une église-halle de style gothique Plantagenêt. Sa construction a commencé vers 1160, sous  Henri II Plantagenêt, et s’est achevée en 1379, année de sa consécration. Au cours de ces deux siècles, les architectes n’ont pas dévié des plans initiaux, ce qui confère à l’édifice une grande uniformité doublée d’un équilibre architectural plutôt séduisant.

musee-ste-croixLe Musée Sainte Croix 
présente des collections archéologiques de la Préhistoire au Haut Moyen Âge, et un département beaux-arts avec des oeuvres du XVe au début du XXe. L’archéologie régionale est représentée depuis la Préhistoire avec de très belles gravures paléolithiques de la Grotte de la Marche. L’antiquité gallo-romaine introduit le visiteur dans la cité des Pictons, sous le regard protecteur d’Athéna, statue de marbre du 1er siècle après J-C. De l’Antiquité Tardive et du Haut Moyen Age témoignent des sarcophages sculptés. Une belle série de sculptures rappelle l’extraordinaire rayonnement des ateliers romans en Poitou. Dans le département des Beaux-Arts, le parcours se déroule autour d’œuvres peintes et sculptées du XIVe jusqu’au milieu du XXe siècle.


Chauvigny 

chauv-4chauv-1 chauvigny-3Juchés sur un promontoire rocheux commandant les vallées de la Vienne et du Talbat, pas moins de cinq châteaux forment un ensemble fortifié de premier plan, peu commun en Europe. Au cœur du centre historique, la collégiale St Pierre (XIIe siècle), principale église de la ville, présente des sculptures caractéristiques de l’école poitevine, ainsi qu’un intérieur peint.


St Savin sur Gartempe

st-savin-nefUn livre d’images sur près de 460m² à plus de 17m du sol !

Quant à l’abbatiale de St Savin (datée du IXe), on la nomme la Sixtine du Moyen-âge pour ses peintures murales consacrées à l’Ancien Testament. Une merveille ! L’abbatiale poitevine, fleuron de l’art roman en Poitou-Charentes, s’impose par ses peintures murales commanditées par les moines bénédictins de ce haut lieu de l’architecture monastique. Au XIXe siècle, grâce à  l’initiative de Prosper Mérimée, alors Inspecteur général des Monuments Historiques, les peintures, datées de la fin du XIe-début XIIe siècle, ont été sauvées. Il faut remonter à l’époque carolingienne pour comprendre les origines de la fondation de l’abbaye de Saint-Savin. Louis le Pieux prie saint Benoît d’Aniane d’établir vingt moines dont il choisit l’abbé dans l’établissement monastique fondé, vers 800, avec le concours de Charlemagne. Placée sous la protection royale et régie selon la règle de saint Benoît, l’abbaye joue un rôle de premier plan dans l’histoire de la christianisation du Poitou. Elle accroît ses possessions à l’intérieur mais aussi en dehors même de ce territoire, dès le IXe siècle, pour figurer parmi les plus importantes abbayes de la région.

st-savin-vouteChaque partie de l’église a conservé l’essentiel de son programme pictural.  Au porche d’entrée consacré au cycle de l’Apocalypse, il faut ajouter le programme dédié à la Passion et à la Résurrection du Christ, qui orne les parois et la voûte de la tribune haute. Toutes ces peintures de la tour porche se voient complétées, sur le berceau de la nef, par une cinquantaine d’épisodes de l’Ancien Testament, dont les thèmes ont été empruntés aux livres de la Genèse et de l’Exode.




Renseignements Desirs2rêves

Françoise Mazieres 06 80 10 69 10 fmazieres@desirs2reves.com

En TGv et transport bus privé 

Samedi 4 mars

  • Bordeaux 7h23/Poitiers 9h14
  • Paris 7h12 /Poitiers 8h52
  • les visites de la matinée: l’Hypogée des Dunes & le baptistère St Jean
  • Déjeuner Brasserie la Serrurerie
  • Suite des visites : ND la Grande, la Cathédrale St Pierre & le Musée Ste Croix
  • Diner au 16 Carnot
  • Nuit à Hôtel de l’Europe

Dimanche 5 mars

  • Départ vers Chauvigny
  • visite de la collégiale St Pierre
  • Déjeuner à Chauvigny
  • Départ vers St Savin /Gartempe
  • Visite de l’abbatiale
  • Retour à Poitiers gare TGV
  • Poitiers 18h45-Bordeaux 20h37
  • Poitiers 19h17-Paris 21H15