Séjour à Munich en juin

Munich Les expressionnistes allemands

13, 14, 15, 16 juin 2019

avec D. Dupuis-Labbé et B. Leroux Huitema

 

Dans le cadre des cours consacrés à l’Allemagne et aux Expressionnistes allemands, nous vous proposons 3 séjours consacrés à ce thème

  • Berlin, du 19 au 21 octobre 2018
  • Dresde, du 12 au 14 avril 2019
  • Munich, du 13 au 16 juin 2019

 

Les Voyages sont mis en œuvre par l’agence Désirs2reves, les inscriptions et les renseignements se font auprès d’elle

 

Jour 1  Jeudi 13 juin

Départ de Paris Rendez-vous à la gare de l’est dans l’après midi

pour Bordeaux et Nantes, voir avec l’agence en avion.

Paris Munich par Tgv

Installation à l’hôtel et Diner

 

Jour 2  Vendredi 14 juin – Murnau et Kochel
Kochel – le Musée Franz Marc

Fondé pour célébrer la vie et l’œuvre du peintre dans le paysage qui l’a inspiré, le musée Franz Marc s’est ouvert en 2008 à des courants majeurs. Outre l’art du « Cavalier bleu », la collection comprend des œuvres importantes du groupe expressionniste « die Brücke », ainsi que de remarquables travaux de Paul Klee et des peintures abstraites d’après-guerre. Des expositions viennent compléter une collection qui change en permanence et offre de nouvelles perspectives sur l’art du 20è siècle.

Déjeuner au café Franz Marck 

Murnau – Schloßmuseum Murnau

Le château de Murnau, aux hauteurs ornées de créneaux, surplombe les toits de la ville de Murnau. Pendant plus de quatre siècles, le château-fort était le siège de l’administrateur du monastère d’Ettal. Aujourd’hui, le château est un musée. Il expose la plus grande collection de tableaux du peintre Gabriele Münter et de ses amis artistes du «Cavalier Bleu». Le musée abrite également une importante exposition sur la ville de Murnau et une exposition sur les origines des paysages environnant Murnau.

La Münterhaus à Murnau

Gabriele Münter a vécu dans cette maison avec Wassily Kandinsky durant les mois d’été de 1909 à 1914. C’est ici que sont nées les œuvres et les idées, devenues célèbres sous le nom de l’art du « Cavalier bleu ». De 1931 jusqu’à sa mort en 1962, la maison fut la résidence principale de Gabriele Münter. Le désir de l’artiste était que la maison devienne un lieu de souvenir pour son art et celui de Kandinsky. La maison est ouverte au public depuis 1998/99. 

Diner et hôtel

 

Jour 3  Samedi 14 juin – Munich
Musée Lenbachhaus

Si la Lenbachhaus est mondialement connue, c’est sans aucun doute grâce à sa fantastique collection consacrée à Der Blaue Reiter. La galerie de la Lenbachhaus offre aux visiteurs de découvrir un florilège des plus remarquables œuvres du courant expressionniste symbolisé par les peintures de Wassily Kandinsky, Franz Marc, August Macke, Alexeï von Jawlensky, Gabriele Münter, Marianne von Werefkin, Paul Klee…

Déjeuner Restaurant Hunsinger à la Neue Pinakothek

Neue Pinakothek

Construite en 1981 en style post-moderne sur l’emplacement de la pinacothèque détruite pendant la Deuxième Guerre Mondiale, la Nouvelle Pinacothèque abrite dans 22 salles environ six mille œuvres. Le musée prend un véritable tournant à partir de 1911, lorsque le nouveau directeur, Hugo von Tschudi, commence à acquérir cette même année des impressionnistes et des peintres modernes français qui font aujourd’hui une grande partie de la richesse de la pinacothèque.

 

Jour 3  Dimanche 15 juin – Munich
Pinakothek der Moderne

Surnommée cathédrale de verre grâce à sa rotonde et son toit en dents de scie de verre, édifiée en 2002 par l’architecte munichois Stephan Braunfels, elle recèle quatre musées sur plus de 12 000 m2 : la galerie d’Art moderne, les arts décoratifs et design, le musée d’Arts graphiques et le musée d’Architecture.

Les chefs-d’œuvre du Modernisme de Beckmann, Kandinsky, Klee, Magritte et Picasso constituent un des centres thématiques de la collection de la peinture. Et on y retrouvera les œuvres des artistes de die Brücke et de der blau Reiter.

Déjeuner Café dans la Pinakothek der Moderne

Villa von Stück (Jugendstil Museum)

La Villa Franz von Stucks (construite en 1897/1898) associe des aménagements de chambres luxueux, un atelier d’artiste représentatif et une vie privée. De ses contemporains, la Villa Stuck a été célébrée comme une sensation « moderne », même si elle est idiosyncratique. À l’Exposition universelle de Paris en 1900, le mobilier spécialement conçu par l’artiste pour sa villa a été récompensé par une médaille d’or. À travers un nouveau studio spacieux, la villa de l’artiste a été achevée en 1915. À l’arrière de la villa se trouve un jardin d’artiste, qui associe des modèles pompéiens à des œuvres d’art du XIXe siècle.

Retour à l’hôtel pour récupérer les bagages

Départ pour la gare et retour à Paris